Compte rendu tournoi de la Team Toulouse Création match 1/3

Salut les ursidés,
J’ai fait une partie d’Infinity et je me suis vite retrouvé dépourvu quand la bise fut venue… 
Je me suis  rendu compte que ça faisait un sacré moment que je n’avais pas constitué une liste d’armée.  La Team Toulouse Création m’a bien motivé à m’y remettre.
Je vous l’avais déjà dit ICI en fin de post , mais être dans un groupe de joueurs /peintres ne peut qu’être bénéfique pour vous.
Des changements ont été effectués depuis mes précédentes parties. Devant toutes les nouvelles options/compétences différentes proposées par l’army builder, je me suis retrouvé comme un débutant!
 Je me suis posé de nouveau cette question: « comment faire une liste d’armée viable?…
Quand on joue en sectoriel, faut-il absolument une fireteam ? des spécialistes pour le scénario? mais après? il nous faut du lourd ? des impétueux? … »

J’ai réalisé que je n’ai pas encore de réponse.
 Le plus important, c’est de se faire plaisir. Choisissez une ou deux figurines que vous aimez et constituez la liste en fonction.
Pour cette partie, je voulais absolument essayer le véterans kazak (infanterie lourde), je l’ai toujours trouvé très cher avec 50pts (on est « aria-radin » quand même^^). Avec ceci je voulais essayer Vassily Plushenko (officier Tankhunter) et les Streloks (unités de reconnaissance). On saupoudre de quelques spécialistes, un peu d’antipodes et on ajoute un colonel Voronin et plop, ça nous donne ça:

Groupe 1
 LINE KAZAK (Observateur d’Artillerie) Fusil / Pistolet, Couteau. (0 | 10)
 LINE KAZAK Infirmier (MédiKit) Fusil / Pistolet, Couteau. (0 | 11)
 LINE KAZAK Fusil / Pistolet, Couteau. (0 | 9)
 LINE KAZAK Lance-missiles / Pistolet, Couteau. (1.5 | 17)
 VETERAN KAZAK Mitrailleuse AP / Pistolet Lourd, Couteau. (2 | 47)
 STRELOKS Fusil de Précision T2, Mines Antipersonnel / Pistolet, Couteau. (0 | 29)
 STRELOKS (Observateur d’Artillerie) Fusil d’Abordage / Pistolet, Couteau. (0 | 20)
 VASSILY (Chain of Command) T2 Marksman Rifle, Akrylat-Kanone, D-Charges / Heavy Pistol, Knife. (0 | 39)
 COLONEL VORONIN Lieutenant Fusil / Pistolet d’Assaut, Arme CC AP. (0 | 21)
 WARDRIVER Hacker (Disp. de Piratage Défensif) Fusil d’Abordage / Pistolet, Couteau. (0.5 | 17)

Groupe 2
 MEUTES D´ASSAUT ANTIPODES . (0 | 25)
   CONTRÔLEUR (Dispositif de Contrôle d’Antipodes) Fusil, Lance-grenades Fumigènes Léger / Pistolet, Couteau. (- | 10)
   ANTIPODE Arme CC AP. (- | 5)
 SPETSNAZ (CD: Mimétisme, DA: Parachutiste) Fusil d’Abordage, Grenades / Pistolet, Arme CC AP, Couteau. (0 | 33)
 112 Fusil à Pompe Léger / Pistolet, Arme CC. (0 | 12)
 LINE KAZAK (Observateur d’Artillerie) Fusil / Pistolet, Couteau. (0 | 10)

 4 CAP | 300 Points
ouvrir dans l’army builder

La première partie de ce petit tournoi (3 match) était le scénario Unmasking et ça change des parties de type « annihilation » …enfin presque.
Mon premier adversaire sera Mr Z ,il est toujours mon « mentor » en termes de stratégies « infinitesque » et qui, je dois dire, me donne de mince chances de victoire.
En face de moi, se trouve une belle armée Morat avec son Raicho (Tag) fraîchement peint… glups!

le déploiement:

Je perds le jet d’initiative et j’incite mon adversaire à se déployer en premier:

Une jolie fireteam de base avec spécialistes et armes lourdes.

Fireteam haris de Yaogates.

De mon coté, mes troupes de base avec le lance-missile et le vétran Kazak.

L’équipe de commandement avec le colonel et la troupe d’antipodes.

Puis mon adversaire déploie le gros thon^^.

Je n’ai pas pris de photo de tous mes pions camo (neuf au total!).

c’est parti !:

Les Morats avancent et tentent d’activer plusieurs consoles. Ils n’ont trouvé aucune résistance car mes Ariadnais sont tous restés planqués dans le fond, ils craignent un Raicho qui peut les décimer facilement.
 A la fin de leur premier tour, les extraterrestres ont pu avoir l’identité d’une HVT (Higt Value Target) et se sont retranchés dans le parc de la tour a dès^^.

Au tour des Kazaks, le vétéran dirige les opérations et le petit groupe s’en va en file indienne se positionner afin de descendre un par un tous les opposants.
Les antipodes se ruent sur l’équipe de Yaogates. Ils ont été aidé par le sniper (pas de photos de lui, il veut rester discret..) mais se font surprendre. Ils seront fumés au corps à corps! 
Le Tag coupe toujours la route au soldat Ariadnais et empêche de hacker les consoles, impossible alors d’aller plus loin avec se gros tas de ferrailles ! 
Le Vétéran reprend les choses en mains et fini le travail du lance missiles. le Raicho tombe dans un fracas de métal laissant les ariadnais libre de jouer le scénario ^^.
Conclusion:

« J’aime quand un plan se déroule sans accrocs! » 
Donner 11 ordres sur un vétéran kazak qui enchaîne les « one shot » c’est beau, surtout dans un élan patriotique pour sauver la mère patrie de l’envahisseur extraterrestre. Touché dans la fureur du combat , il donne le coup fatal contre une machine de guerre deux fois plus grande que lui…. 
Le général camarade est fier de lui!
En bonus, voici la rapport de mon honorable adversaire:

« Voici la débandade du point de vue du débandé…

Au premier tour, j’ai envoyé mes troupes spécialistes en avant. L’objectif était de très vite prendre 2, voire 3 consoles pour tuer aux tours suivant autant de civils ariadanais (le scénario consistant à hacker des consoles pour identifier quel civil est la cible privilégié, chaque civil révélé pouvant ensuite être éliminé). Les troupes infiltrées à la moitié de la table devaient finalement retarder les adversaires, les empêchant de réaliser à leur tour le scénar. Mais tout ne s’est pas passé « exactement » comme prévu.

Malheureusement, ma spécialiste n’a bien voulu hacker qu’une seule console malgré ses 4 tentatives. Plutôt que de consolider ma défense, j’ai à ce moment un peu paniqué en insistant sur les consoles, sans succès. Grave erreur.

A son tour, notre Ours favori a avancé sa team avec à sa tête un Chuck Norris qui a fait preuve d’une efficacité terrifiante. Un ordre, un mort. Il a décimé ma fireteam. Heureusement, mes Yaogats sur mon flan gauche ont su tenir tête à ses gros toutous, me permettant ainsi de rester quelque peu dans la course.

A mon 2ème tour, les espoirs étaient minces, mais toujours là : il me restait mon TAG et quelques ordres pour jouer le match nul ou une courte victoire…
Mon Raicho a sorti sa grosse… Mitrailleuse et s’est d’abord contenté de prendre des missiles dans sa face, préférant pour sa part tirer en l’air. Endommagé, il se débarrasse enfin du fâcheux, mais se heurte au Vétéran Kazak « Chuck Norris », qui souffre à la fin de mon tour d’une petite blessure.

Le TAG, endommagé, doit garder seul les objectifs. C’est encore possible avec beaucoup de chance. Malheureusement, celle-ci ne marchait pas à mes côtés. Après 2 ordres, notre Ours local en avait fini avec mon TAG, relayé au rang de boite de conserve inutile. Le sort en était jeté, et les Ariadnais pouvaient sans opposition remplir leur objectif et remporté largement la partie.

Un partie fort sympathique, bien que stratégiquement un peu frustrante pour moi. Mais la bonne humeur, c’est-à-dire l’essentiel, était bien là ^_^
La liste de Ben était bien meilleure que la mienne. Il me manquait un spécialiste, et j’ai assez mal utilisé mes affamés. A charge de revanche ! »

Z.

La revanche se fera avec plaisir ;).
Sur ces belles paroles, @+ les ours

2 réflexions sur “Compte rendu tournoi de la Team Toulouse Création match 1/3”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *