MARVEL CHAMPIONS: Le jeu de cartes

Salut les Ursidés,

Comment vous dire que j’ai « Kiffé la race de sa grand-mère » si je puis m’exprimer ainsi! Même si j’aime beaucoup certains personnages, je ne suis pas un super Fan de l’univers Marvel et pourtant j’ai super accroché sur MARVEL CHAMPION: le jeu de cartes. Le graphisme s’inspire des comics de l’époque et laisse de côté certains navets (oui, oui il faut le dire). Que vous soyez seul ou en coopération jusqu’à quatre joueurs, le but du jeu est de vaincre le méchant avant qu’il réussisse sa manigance (son projet final) ou qu’il élimine tous les Super Héros.

Les Super Héros

Vous pourrez incarner au choix : Spider-man, Capitaine Marvel, Iron Man, Black Panther et Miss Hulk. Bien sûr (ils se sont gardés de la réserve en super héros pour des extensions futures^^). Une des particularités du jeu, c’est que votre personnage pourra intervertir la forme de Super héros (pour contrer directement la menace) avec le coté alter ego (pour récupérer des points de vie). Certaines actions vous demanderont un état spécifique.

Chaque deck de personnage est composé de :
– cartes spécifiques à son identité
– cartes affinités (deck pré-établi suivant l’agressivité, la justice, le commandement et la protection)
– cartes basiques
– cartes « obligation » de chaque Super Héros en jeu (qui sera intégré dans le deck du vilain)
– sets de cartes Némésis qui accompagne également chaque Super Héros et qui peuvent apparaître depuis le deck du vilain.
Mais ne vous inquiétez pas pour les premières parties, le jeu a tout prévu et vous a pré-defini des sets de cartes pour commencer l’aventure seul ou à deux.

Les Super méchants

Ils sont au nombre de trois, Rhino, Klan et Vultron avec chacun leur scénario et leur manigance. Chaque méchant est associé à un set de cartes rencontres fixe qui est utilisé comme socle de son deck et peut recevoir différents sets de rencontre standard suivant le niveau désiré (normal, expert, expert +). Et ce n’est pas fini! Il y a cinq sets de rencontre modulaire qui peuvent être interchangeable au sein des différents scénarios pour varier les expériences de jeu!

Ah oui! j’oubliais, chaque Super méchant a plusieurs stades (sa force augmentera à mesure que ses points de vie diminueront) ce qui donne au jeu encore plus un aspect évolutif. Mais comme je vous le disais plus haut, tout est prévu pour votre première partie^^….

Les règles du jeu

Elles sont très simples et très intuitives, il y a quelques notions clés à avoir mais le livret d’apprentissage est très bien fait (comme beaucoup de jeux de chez FFG, il y a un livret d’apprentissage et un guide de référence qui sont indépendants). Les descriptions des cartes sont claires et lisibles.

Pour faire simple, à tour de rôle vous pourrez dépenser des cartes avec des points de ressources pour vous équiper, engager un allié, accomplir un événement. Votre personnage pourra attaquer ou déjouer une manigance sur son côté Super Héros ou récupérer des points de vie en utilisant sa compétence de récupération sur la face alter ego de sa carte personnage. Chaque carte utilisée durant le tour sera pivotée pour indiquer qu’elle a déjà servi. Une fois que chaque allié aura passé leur tour, les Super Héros redressent toutes leurs cartes, refont leur main de la valeur indiquée (cela peut changer suivant leur état) et sont prêts pour la phase du Méchant.

Au tour du Super Vilain! On place dès le début de son tour « un pion menace » sur sa manigance principale. Si le joueur est en face Super Héros, on active le méchant ainsi que tous ses sbires éligibles pour attaquer. Si on est en face alter-égo, le Super Vilain rajoute des « pions menaces » en manigançant dans son coin. Puis chaque joueur tire une carte du paquet « rencontre » du méchant et applique l’effet de la carte. Ainsi votre super ennemi peut récupérer des points de vie, acquérir de l’équipement, des sbires en plus, des « manigances secondaires », …  tirer des cartes obligation de certains joueurs ou faire apparaître leurs Némésis (le vautour pour Spider man ou killmonger pour Black panthère par exemple).

Le jeu prend fin une fois que chaque stade du méchant ne possède plus de points de vie ou qu’il arrive à accomplir sa manigance principale.

En conclusion

J’ai testé le jeu solo et à plusieurs, et j’ai vraiment apprécié! Le jeu est modulable à souhait que ce soit sur la difficulté ou la rejouabilité! Les personnages ont vraiment chacun leur style de jeu, par exemple: Iron man est vraiment pourri le temps qu’il arrive à construire les pièces de son armure mais après… il défonce tout!
Le matériel est de qualité, quelques séparateurs aurait été les bienvenues pour ranger les cartes dans la boite. Les roulettes pour le décompte des points de vie sont cool mais cela reste un jeu de cartes et on sent un peu le poids de la licence sur le prix final.
En revanche, même si on n’est pas accro à la licence Marvel, le jeu nous donnera entière satisfaction en solo ou a plusieurs.

MARVEL CHAMPION: le jeu de carte est très addictif et donnera l’occasion de tester plusieurs combinaisons avec différents scénarios.

j’attends de pied ferme les extensions!

allez! @+ les Ours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *