Tuto rapide Tàowù

Salut les Ours,

Aujourd’hui un article peinture (eh oui ! ça faisait longtemps). Je vous propose un petit tuto rapide pour Tàowù.

Un personnage d’Aristeia de l’extension Smoke and Mirror. Même si en jeu, il est le moins intéressant des quatre personnages de la boîte, sa sculpture est vraiment cool.

Nous sommes donc sur de la figurine de jeu, celle-ci est en plastique et déjà montée. Ceux qui me connaissent un peu le savent, j’ai horreur de jouer avec des figurines non peintes (No Paint No Game). Et vu que je joue quand même beaucoup, je ne peux pas passer moult heures sur un bras ou un bout de cuir qui dépasse de 2 mm.

Pour cela je me suis trouvé quelques trucs et astuces que je distille ici et . Aujourd’hui donc je vous propose un tuto supplémentaire pour créer un dégrader sur vos figurines en cherchant une transition de couleur forte et y ajoutant une couleur «complémentaire». Simplement du tape-à-l’œil pour attirer le regard sur certains points et éclipser les défauts. C’est la joie des figurines fantastiques, même si j’ai un grand respect pour les figurinistes historiques, ils ne sont pas près de me voir utiliser la bonne couleur au bon endroit.

Voici le sujet (à droite) sous-couché avec son zénithal blanc. Même si je répète que cela peut être fait à la bombe, l’aérographe va être indispensable pour la suite.

Une bonne dose de vert, J’utilise le « SICK green » de Valero …

…. Que j’ombre en partie basse avec du bleu, puis quelques éclaircissements rapides sur celui-ci en rajoutant du blanc au mélange.

Éclaircissement du vert avec du jaune, une pointe de Rose (oui, oui…) pour une meilleure transition.

Un petit coup de lavis « coelio greenshade » qui est d’un vert bleuté pour faciliter l’ombrage final et faire ressortir les détails. Maintenant vous pouvez nettoyer tranquillement l’aéro pendant que le lavis sèche doucement. Votre Aérographe est précieux prenez en soin! On prend la palette humide et on se sort les doigts pinceaux.

Mise en couleur de la peau et de la barbe. C’est-à-dire à ce stade : une base, un lavis, un éclaircissement.

Un linning blanc/turquoise pour le bas et blanc / jaune pour le haut. Cette technique est faite pour surligner les arêtes avec le bord de votre pinceau. La sculpture est riche, on ne le voie par forcément au premier abord.

Nous ajouterons un peu de marron et du jaune/ou pour faire ressortir quelques détails. Le jaune est éclairci jusqu’au blanc pur par pointe ci et là.

On ajoute la couleur complémentaire qui est magenta/orange parfaite pour faire un effet feu. La palette part du rouge jusqu’au blanc en passant par

le jaune. Après un encrage rouge « Scalecolor InktenseRed ». Je re-souligne en jaune vif.

Et voilà en deux/trois heures, nous avons une figurine jouable et le matos nettoyé. Sur le plateau de jeu la peinture fait largement le travail avec un visuel fort sans se prendre la tête.

@+ les Ours

2 réflexions sur “Tuto rapide Tàowù”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *