Unboxing et Test: Model Color Set Infinity (o-12)

Salut les Ursidés,

Aujourd’hui c’est Unboxing et Test! Je vous présente un des nombreux sets de peinture acrylique Vallejo pour le jeu Infinity. Cerise sur le gâteau, il est accompagné d’une figurine exclusive et d’un tuto pas à pas d’Angel Giraldez. Nombreux sont ceux qui m’ont demandé des informations donc cet article répondra à toutes vos questions.

Les huit pots/pipettes de 17 ml sont choisis pour la mise en oeuvre du schéma officiel. Ceux qui connaissent la marque espagnole Vallejo savent que c’est de la bonne qualité. Vous allez me dire que c’est bien beau d’avoir les couleurs, mais, après? Vous trouverez dans la boîte un pas à pas du peintre officiel de Corvus Belli pour la mise en couleur de votre armée. Le tutoriel comporte pas moins de quatorze étapes pour l’O-12. On travaillera successivement sur l’armure, les parties dorées, vêtements, armement et équipements. Toutes ces parties sont gérées avec les huit couleurs, il vous faudra rajouter les teintes de peau, etc.

Le document est en anglais et en espagnol, et je préfère ça à une traduction approximative google en « français » comme sur certains documents d’autres marques. Si j’ai flouté le texte, c’est juste par respect pour l’éditeur et m’éviter tout problème de copyright. Comme j’avais un petit groupe de figurines sous le coude, j’en ai profité pour en faire un peu plus.

La figurine exclusive du set de peinture n’est pas en reste. Bien qu’elle fasse partie de la troupaille de base, elle a le mérite d’être originale et dispose du schéma type de l’armée. La qualité ne diffère pas des autres références en métal d’Infinity. La mise en couleur est vraiment plaisante et on peut suivre les subtilités de certains mélanges de teintes. On adaptera toujours un peu les consignes du grand maitre Angel Giraldez à notre sauce tout en respectant la ligne directrice du tutoriel (les habitudes ont la vire dur!)

En conclusion.

Pour ceux qui veulent avoir le schéma officiel, la boîte se rendra très pratique. La figurine exclusive plaira à certain collectionneur, alors que pour d’autres ce sera juste un plus pour grossir les rangs de troupe régulière. Le tuto ne vous transformera pas en peintre professionnel en un claquement de doigts, mais, il a le mérite d’être clair et de vous aider dans la pose des lumières et dans l’élaboration de vos mélanges. Bien sûr, il vous faudra rajouter quelques teintes pour la peau et autres petites bricoles mais les essentielles sont là. Je suis agréablement surpris (mais en même temps cela ne m’étonne pas venant d’une maque aussi sérieuse que Corvus et Vallejo).

Je vous dit @+ les Ours et je vais pouvoir agrandir la galerie 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *